dinard

Après « Hope ! » en 2010 et « Big Brother, l'artiste face aux tyrans » en 2011, la troisième exposition d art contemporain proposée par le commissaire Ashok Adicéam intègre la ville de Dinard dans le rapport que la cité entretient avec son environnement de bord de mer. En effet, dans ce magnifique littoral préservé de la Côte d'Emeraude, la ville qui célèbre ses 1500 ans a souhaité renouveler l'expérience de manière éblouissante avec « l'art contemporain qui désormais court dans les rues » selon les mots de Sylvie Mallet, Maire de Dinard et commanditaire de l'exposition.

« Comment le balnéaire et la villégiature supplantent ici dans le beau, parfois le sublime, cette mémoire de l'outre monde, au seuil de ce territoire invisible que seuls les artistes, les poètes et les penseurs peuvent ramener à la vision de tous ? » De cette question est née une exposition sous la forme d'un récit de voyage imaginaire dans des grandes villes du monde en bord de mer et au large des côtes de certains territoires d'exploration : Los Angeles, Bombay, Shanghai, Istanbul, Dubai, Abu Dhabi, Rio, Alger, Casablanca, des plages d'Europe et d'Afrique ...

Une sélection d'une quarantaine d'œuvres glanées sur des territoires du littoral retrouve le mystère des origines du vivant et s'interroge sur les dérives du présent. Tout d'abord en contraste avec Dinard, comment le littoral, lieu de rencontre de la Terre avec la Mer est aussi un lieu de tous les dangers et de toutes les contraintes ? Quelles pressions sont mises en exergue par les artistes qui constatent les dépassements de toutes sortes de seuils et de capacités ...Mais en résonnance avec Dinard, l'exposition propose aussi, la possible méditation face à des paysages flottants, les regards emportés par des horizons lointains et prometteurs, dans l'outre-mer et l'outre-terre. Est-ce dans ces voyages intérieurs, fort de ces images intimes que tout peut se régénérer ? Quelles énergies réinventer pour un art de vivre moderne et harmonieux ? Si l'usage du monde veut que chaque cycle ait une fin (une vie, une civilisation, un cycle économique), comment se projeter dans l'après et avec quelles visions ? Etre au présent, voilà le secret des artistes de cette expostion. C'est ainsi et avec eux que l'on goûtera à nouveau à la joie de cette topographie bénie du littoral, allégorie de toutes nos espérances et de notre bonheur tumultueux.

Claire Adelfang /Julien Audebert / Mircea Cantor / David Claerbout / Matthew Day Jackson / Gino De Dominicis / Marc Desgrandchamps / documentation céline duval / Elmgreen et Dragset /Mona Hatoum / Camille Henrot / Huang Yong Ping / Marie Jager / JR / Rachel Labastie / Sigalit Landau / Claude Lévêque / Marcus Lyon / Benoît Maire et Falke Pisano / Kris Martin / Roberto Matta / Nicolas Milhé / Tania Mouraud / Takashi Murakami / Nils-Udo / Jean-Michel Othoniel / Gina Pane / Martial Raysse/ Zineb Sedira / Shen Yuan / Djamel Tatah / Rirkrit Tiravanija / Hema Upadhyay / Guido Van der Werve / Agnès Varda / Massimo Vitali / Sébastien Vonier

http://www.ville-dinard.fr/module-Contenus-viewpub-tid-3-pid-22.html