CENTRE DE RESSOURCES ART SENSITIF
Un centre de ressources dédié à l'accompagnement des artistes, des 
pédagogues, des étudiants et de tout acteur culturel désirant 
découvrir les technologies d'interaction temps réel dans la création 
artistique contemporaine. Avec sa salle d'auto-apprentissage <http://
public-access.org/archives/258> , le lieu est ouvert au public, tous 
les jours de la semaine de 11h à 18h, à Mains d'Œuvres, Saint-Ouen.

Nous organisons des formations publiques toute l'année, et des 
formations professionnelles (à la demande) sur les technologies 
matérielles et logicielles permettant de créer des dispositifs 
artistiques interactifs. Nous formons à des outils logiciels et 
matériels "libres".
Renseignements 01 77 60 28 00

"Le Centre de ressources Art Sensitif à Mains d'Œuvres détient un 
numéro de déclaration d'activité de formation professionnelle ; 
déclaration d'activité enregistrée sous le numéro 11.93.05495.93. 
auprès du préfet de région d'Ile-de-France. Cet enregistrement ne 
vaut pas agrément de l'état."
Renseignez-vous auprès de votre employeur ou de votre organisme 
collecteur pour vous faire rembourser tout ou partie de votre formation.

Programme de formations - janvier 2008
Détails visible sur le site Internet
http://www.craslab.org

Initiation à Pure Data, Niveau 1
Dimanche 20 janvier 2008
11h > 18h - à Mains d'Œuvres, Saint-Ouen (93)
Tarif plein 20 € / Tarif réduit 15 € (chômeurs, étudiants, adhérents 
Art Sensitif, Audoniens)

Initiation à Pure Data, Niveau 2
Dimanche 27 janvier 2008
11h > 18h - à Mains d'Œuvres, Saint-Ouen (93)
Tarif plein 20 € / Tarif réduit 15 €

Cours du soir Pure Data
Les Mardis de 19h à 21h15, sur 12 semaines, à partir du 5 février 2008
à Mains d'Œuvres, Saint-Ouen (93)
Tarif unique : 150 EUR / trimestre payable en 3 fois

Les technologies d'interaction temps réel ?
Nous percevons dans notre environnement réel (rue, salle 
d'exposition, etc.) ou virtuel (vidéo, animation 3D, etc.) des 
événements variables dans le temps (un mouvement, une forme, un 
volume, une transparence, une source de chaleur, une couleur, un 
bruit, etc). Par l'intermédiaire de capteurs <
http://fr.wikipedia.org/
wiki/Capteur>, une oeuvre ou un équipement artistique peuvent 
également observer ces événements pour intervenir et modifier de 
façon immédiate :
- des visuels (projections vidéos, photos, images en 3D etc),
- du son (haut-parleurs, ampli, etc)
- des éléments mécaniques (moteurs, relais, éclairages, etc.)
Nous parlons alors d'actionneurs (mécaniques, lumineux, hydrauliques, 
etc) ou de diffuseurs (multimédia : audio, vidéo, etc.)
Du capteur à l'actionneur, le signal passe par un centre de décision, 
qui permet de traiter les données issues des capteurs (récupération 
des signaux, filtrage des données, élimination des détections non 
souhaitées, etc.) et d'envoyer les commandes à divers actionneurs 
(gestion de lumières, de moteurs, etc. ) ou diffuseurs (vidéo 
projection, etc.). Ce centre de décision peut prendre diverses 
formes: simple interface en pilotage autonome (comme l'Arduino, 
programmée au préalable grâce à un ordinateur et à un logiciel) ou 
ordinateur pourvu d'un programme logiciel (comme Pure Data ou 
Processing).

Quelques exemples de créations utilisant des technologies 
d'interaction temps réel
Dans l'histoire de l'art interactif, on retrouve le thérémine (1919) 
<
http://fr.wikipedia.org/wiki/Theremine>, et  la "Tour 
Spatiodynamique et Cybernétique" de Nicolas Schöffer (1956) <http://
www.artsens.org/cinquanteans.html>.
Dans les créations plus récentes : le Reactable (table synthé 
modulaire à la main - 2004) <
http://www.iua.upf.es/mtg/reacTable/?
media>, I/O Brush (2004), du MIT <
http://web.media.mit.edu/~kimiko/
iobrush/>, Multi-Touch Interaction Research (2006) de Jeff Han 
<
http://cs.nyu.edu/~jhan/ftirtouch/index.html>
etc.
D'autres exemples réalisés avec le logiciel Processing <http://
processing.org/exhibition/>,
avec l'Interface Arduino <
http://www.arduino.cc/playground/Projects/
ArduinoUsers%23urbancarpet>

Ces technologies sont utilisées dans toutes les disciplines 
artistiques : arts plastiques, danse, théâtre, musique, design, 
architecture, etc.

Logiciels
Processing et Pure Data sont les deux logiciels libres phares de 
l'interaction temps réel dans la création contemporaine.

Pure Data
Le site officiel
http://www.puredata.info/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pure_Data
Le son est la vocation première du logiciel Pure Data (Miller 
Puckette, son créateur, est musicien). Les possibilités sonores de PD 
sont redoutables, aussi bien en traitement du son qu'en génération 
sonore, en musique collaborative en réseau avec netpd et mille autres 
usages sonores. De plus, il ne se passe pas un jour sans que de 
nouvelles fonctionnalités ou nouveaux développements surgissent un 
peu partout dans le monde, promus par la communauté grandissante de 
développeurs "de et avec" ce logiciel « open source », qui 
l'utilisent sous toutes les plateformes et même sur des matériels 
comme des PDA ou des baladeurs mp3 bricolés. Pour les autodidactes, 
voici la documentation d'initiation à Pure Data de Jérôme Abel, sous 
licence creative commons by-nc (respecter la parenté, usage non-
commercial) :
http://impala.utopia.free.fr/pd/patchs/PureData_Initiation_fr.pdf (2 Mo)
http://impala.utopia.free.fr/pd/patchs/AtelierPd_2007.02_fr.zip (3,2 Mo)

Processing
http://processing.org/
A la différence de Pure Data, Eyesweb, Isadora, Max/MSP, un 
développement en Processing s'écrit en code, un code simple basé sur 
Java. Processing est particulièrement doué pour la générativité 
visuelle et sonore. Les modules réalisés avec Processing sont 
visibles de façon autonome, mais aussi dans un simple navigateur, ce 
qui en fait un outil libre rêvé pour le net art. La visibilité du 
code a permis de faire émerger de nouveaux développement logiciels et 
matériel autour du code original: <
http://mobile.processing.org 
orienté sur la création pour les médias et téléphones 
mobiles.><
http://hardware.processing.org/> orienté sur les cartes 
électroniques pour artistes, pouvant integrer du code processing et 
donc fonctionner sans ordinateur après programmation. Les modèles 
existant sont en Matériel Libre, Open Hardware, ce qui signifie 
également que tout bricoleur peut fabriquer et modifier ces matériels 
à son goût sans license débourser. La communauté processing est très 
active outre-atlantique et expose ses développements aux travers 
d'une vingtaine de blogs dont la liste est ici <
http://www.tom-
carden.co.uk/processingblogs>. Processing fait son apparition depuis 
cinq ou six ans en écoles des Beaux Arts et écoles de Design et dans 
de nombreux milieux artistiques.

Matériels
Côté hardware, la société Interface Z avec qui nous travaillons pour 
les formations capteurs-actionneurs, vend du matériel et dispense de 
nombreuses ressources sur son site Internet. <
http://www.interface-
z.com/>

Interfaces libres
On compte désormais une dizaine d’interfaces en "matériel libre" dans 
le monde, et elles permettent à une communauté croissante 
d'utilisateurs de travailler avec des matériels moins onéreux, 
souvent très performants, toujours configurables et modifiables au 
gré des envies et des compétences de chacun :
- <Arduino
http://www.arduino.cc/> L'Arduino est une interface pour 
capteurs-actionneurs gérant 6 entrées capteurs et 13 entrées-sorties 
numériques dont trois sorties de contrôle électronique. Elle peut 
également héberger un peu de code afin de la rendre autonome (sans 
ordinateur) sur des opérations de base de captation et actuation.
- CUI <
http://www.create.ucsb.edu/~dano/CUI/> La CUI est une 
interface capteurs/actionneurs en Matériel Libre, du Center for 
Research in Electronic Art Technology de l'Université de Californie, 
comportant 13 entrées capteurs analogiques numérisant en 10 bits, et 
12 entrées/sorties numériques. Elle reçoit et envoie ses informations 
en USB vers un ordinateur (win, lin, mac). A la différence de 
l'Arduino (6 entrées analogiques), elle ne peut pas héberger de code 
issu du logiciel Processing, mais elle peut comme l'Arduino 
s'utiliser avec tous les logiciels pour l'interaction temps réel.

Vous êtes artiste, enseignant, étudiant, régisseur, amateur, 
bidouilleur, ...
Vous souhaitez vous former à ces pratiques : le CRAS propose deux à 
trois journéees de formation par mois, portant sur l'ensemble de la 
chaîne interactive : capteurs, traitement (Interface libre Arduino, 
Logiciels libres Processing et Pure Data), et actionneurs.

Réservations obligatoires à : formations (à) craslab. Org
Renseignements : 01.77.60.28.00
http://www.craslab.org/

Centre de Ressources Art Sensitif à Mains d'Œuvres
http://www.mainsdoeuvres.org
1, rue Charles Garnier, 93400 Saint-Ouen
Métro 13 (Garibaldi) ou 4 (Porte de Clignancourt) Bus 85 (Paul Bert)